S'il vous plaît, attendez...

Ajouter au panier

Le produit a été éliminé avec succès

Continuer vos achats
Voir panier & check-out

Pieds douloureux

Les pieds douloureux, les maux de pieds et les douleurs aux pieds sont très fréquents. Selon une estimation, 75 % de la population a déjà été confronté à des problèmes de pieds. Le pied est une structure ingénieuse comptant 26 petits os et 33 articulations, encerclée par un réseau de fibres musculaires et de nombreux nerfs. À chaque pas, une force équivalente de deux à trois fois le poids du corps est exercée sur les pieds et les chevilles, sur toutes les parties des tissus mous, y compris les nerfs. Nous faisons environ 8000 pas par jour, il n’est donc pas étonnant de ressentir de temps en temps des maux de pieds.

Douleurs aux pieds : le pied compte 33 articulations et 26 petits os!

Causes des pieds douloureux : inflammations et âge 

Les pieds douloureux peuvent avoir de nombreuses causes. Une cause importante est l’inflammation des nerfs. C’est le cas de nombreuses affections du pied comme la compression des nerfs du pied : par exemple en cas de syndrome du canal tarsien et du névrome de Morton. Un affaissement des avant-pieds, de l’arthrose au niveau de la cheville et de l’articulation de l’orteil, la goutte et toutes sortes de neuropathie peuvent provoquer des douleurs aux pieds, par exemple en cas de carences en vitamines B. En outre, l’âge est un facteur important : en vieillissant, nos pieds s’élargissent et les bourrelets de graisse sous le talon et l’avant-pied deviennent plus fins. La peau devient plus sèche et plus fine, ce qui peut surexciter les nerfs fins de la peau. D’autres problèmes comme l’arthrose, le diabète et les problèmes de circulation sont également fréquents en vieillissant et contribuent indirectement à des pieds douloureux.

Autres causes des pieds douloureux

Outre les inflammations et l’âge, il existe encore d’autres facteurs pouvant provoquer des pieds douloureux.

  • Les femmes ont de manière générale un risque plus élevé de développer des maux de pieds notamment en raison du port de chaussures trop étroites et de talons hauts. Des problèmes graves peuvent survenir, surtout à un âge avancé. Des nerfs peuvent être comprimés et des vaisseaux peuvent être irrités par la pression antinaturelle sur les articulations du pied.
  • Les personnes devant rester debout toute la journée en raison de leur métier souffrent de pieds irrémédiablement douloureux, mais souffrent également souvent de douleurs aux jambes, aux genoux ou au dos. 
  • Trop de sport/course à pied/danse : les douleurs au talon et au tibia sont les plus fréquentes en cas de pratique excessive de sport, course à pied ou danse. 
  • Les personnes souffrant de surcharge pondérale présentent également une surcharge des pieds et les chevilles. Cette surcharge peut facilement entraîner des pieds douloureux et des blessures. 
  • La pronation excessive : le basculement vers l’intérieur des chevilles et l’affaissement de la voûte plantaire jouent un rôle important dans l’apparition de problèmes aux pieds. Ces anomalies de position provoquent un coincement des nerfs et d’autres tissus.

Causes d’une névralgie dans le pied

La névralgie apparaît lorsqu’un nerf est endommagé. Cela peut provenir de blessures physiques, par exemple en cas d’accident ou de plaie. Mais également en cas de diabète, lorsque les nerfs fins sont touchés. La névralgie peut également apparaître suite à une compression d’un nerf, par exemple dans le cas du syndrome du canal tarsien, où un nerf de la cheville est comprimé. L’inflammation d’un nerf peut également être la cause d’une névralgie. Cela peut également provoquer des pieds douloureux.

Pieds douloureux : le pied compte de nombreux nerfs pouvant être endommagés

Névralgie : diverses formes de pieds douloureux

Le névrome de Morton est une forme de névralgie dans lequel un nerf du pied est coincé entre les osselets du milieu du pied, ce qui provoque une vive douleur dans l’avant-pied et les orteils. Cela concerne plus souvent les nerfs situés entre le troisième et le quatrième espace métatarsien. Cela peut être provoqué par une mauvaise circulation sanguine dans le pied. Par exemple dans le cas d’un excès de sport ou du port de talons hauts, mais également si vous présentez un affaissement de l’avant-pied. Le sujet de plainte le plus fréquent est donc la douleur, le plus souvent au niveau des troisième et quatrième têtes métatarsiennes. La douleur est souvent décrite comme une brûlure, une piqûre, une crampe ou une démangeaison électrique dans les orteils. Dans le cas du syndrome du canal tarsien, il s’agit d’une compression d’un nerf du pied (le nervus tibialis), qui provoque des pieds douloureux sur le côté, le dessous, l’avant-pied ou la plante des pieds. Cela ressemble au célèbre syndrome du canal carpien qui touche le poignet. Le syndrome du canal tarsien est cependant moins connu et est souvent négligé dans l’établissement d’un diagnostic en cas de maux de pieds. Le syndrome du tunnel tarsien n’est pas fréquent, ce qui explique sans doute qu’il n’est souvent pas reconnu comme tel.

Symptômes de névralgie dans le pied

La douleur est le symptôme le plus important de la névralgie. La névralgie se caractérise par des lancements douloureux dans la zone du nerf touché. Des démangeaisons, une sensation de brûlure ou de piqûre et des crampes apparaissent dans la zone du nerf. Les pieds douloureux peuvent s’aggraver par un petit stimulus comme une légère caresse de votre peau ou le port de chaussures (étroites).

La neuropathie comme cause des pieds douloureux

La neuropathie est le terme désignant les maladies touchant les nerfs. Le mot provient du latin et peut être traduit par maladie des nerfs. Étant donné que les nerfs ne peuvent plus conduire les impulsions de manière optimale, toutes sortes de sensations étranges apparaissent, comme une perte de la sensibilité, des picotements, des démangeaisons, un sentiment d’oppression et une douleur brûlante, piquante, ou lancinante. La cause des pieds douloureux n’est pas à chercher dans le pied lui-même, mais dans les nerfs du pied. Cela peut même venir de beaucoup plus haut, par exemple en cas de sciatique, lorsqu’un nerf dorsal inférieur est comprimé par une hernie. Cela entraîne une inflammation chronique d’un nerf qui court du bas du dos vers le pied, provoquant la douleur de ce dernier. En cas de carence chronique de vitamines B, des névrites apparaissent également, avec pour effet des pieds douloureux, brûlants, pouvant même sembler insensibles, donnant l’impression de marcher sur du coton. Pour soutenir le système nerveux de manière optimale, un produit a été spécialement développé par le “Russell Science Group”, à base de palmitoyléthanolamide et d’une sélection spéciale de vitamines du groupe B. PeaPlex.

La neuroinflammation comme cause centrale des pieds douloureux

La neuropathie peut avoir de nombreuses causes. Malheureusement, les causes sont rarement faciles à traiter rapidement. Hormis peut-être en cas de neuropathie par chimiothérapie. La chimiothérapie provoque une inflammation semi-aiguë du nerf, par sa toxicité pour les cellules nerveuses. Lorsque la chimiothérapie s’arrête (est arrêtée à temps) les dommages aux nerfs sont d’une telle nature que les symptômes diminuent de manière relativement rapide, pouvant même provoquer la disparition de la neuropathie. Mais ce n’est pas le cas la plupart du temps. Outre les chimiothérapies, le diabète est également une des causes les plus fréquentes des pieds douloureux. Les nerfs sont alors touchés par le sucre, ce qui provoque une neuroinflammation des nerfs du pied.