S'il vous plaît, attendez...

Ajouter au panier

Le produit a été éliminé avec succès

Continuer vos achats
Voir panier & check-out

Pieds brulants

Les pieds brûlants sont à l’origine de nombreuses douleurs pouvant souvent vous réveiller la nuit. De quoi s’agit-il en fait ? L’origine est souvent méconnue ; des pieds brûlants et douloureux peuvent avoir de nombreuses origines. Par exemple, en raison de carences chroniques en vitamines du groupe B. Les pieds brûlants sont un signe que le fonctionnement des petits nerfs de la peau ou des nerfs des pieds reliés au dos est perturbé. Cette perturbation est presque toujours causée par une névrite. Les pieds brûlants sont également nommés « syndrome Grierson-Gopalan », du nom de leurs découvreurs.

Différentes causes à l’origine des pieds brûlants

Il existe différentes causes à l’origine des pieds brûlants. La plupart des causes sont liées à de nombreuses formes de neuroinflammations et de névrites. Des affections du métabolisme et des carences en vitamines du groupe B, par exemple, peuvent entraîner des inflammations nerveuses. « Russell Science Group » a alors eu l’idée d’ajouter au palmitoyléthanolamide des vitamines B spécialement sélectionnées dans son nouveau produit PeaPlex. Des affections de la glande typhoïde, l’arthrite rhumatoïde (AR) ou le diabète, par exemple, peuvent endommager le métabolisme des nerfs. Dans ce cas, les nerfs réagissent avec des signaux se traduisant par un sentiment de brûlure.

Des pieds brûlants liés à des compressions de nerfs

Les compressions de nerfs peuvent également entraîner des pieds brûlants par des inflammations réactives. Il s’agit d’inflammations en réaction à une autre inflammation présente dans le corps. Cette inflammation peut avoir lieu dans le pied lorsque le nerf du pied est comprimé, entraînant ainsi des pieds brûlants. La neuropathie des petites fibres est également une cause fréquente. [1] Des affections inflammatoires du tissu nerveux de la moelle épinière peuvent même entraîner des pieds brûlants.[2] Il existe également des personnes pour lesquelles les médecins ne peuvent pas trouver de cause aux pieds brûlants. Les médecins parlent alors d’un syndrome : le syndrome des pieds brûlants.[3]

De la mycose (candidose) aux mauvaises chaussures

Les pieds brûlants sont plus fréquents chez les personnes âgées. Ce symptôme peut augmenter en vieillissant. L’intensité de la sensation de brûlure peut varier. La sensation se limite parfois à une légère irritation, mais peut également être sévère, comme si vous marchiez sur du fil barbelé ou des orties. Les pieds brûlants peuvent être temporaires. La cause est parfois évidente, comme dans le cas de tissus irritants pour la peau, de chaussures mal adaptées ou de mycose (l’eczéma du nageur ou candidose). Il s’agit parfois de maladies métaboliques, comme mentionnées plus haut, par exemple le diabète. Pour cette raison, il est très important de consulter en premier lieu votre médecin généraliste qui vous informera sur cette affection, avant de jouer vous-même au docteur.

Les pieds brûlants en cas de neuropathie et de neuroinflammation

Dans la majorité des cas, les pieds brûlants sont le signe de certaines affections nerveuses. C’est le cas de la neuropathie diabétique et de la polyneuropathie axonale idiopathique chronique (PAIC). Cette dernière est une affection chronique des nerfs, dont les médecins ne connaissent pas encore la cause. Il existe encore une forme héréditaire des pieds brûlants, de transmission dominante. Cette forme est cependant très rare. Il apparaît souvent que des pieds brûlants apparaissent en raison de carences prolongées en vitamines B. C’est une des raisons pour laquelle ces vitamines ont été ajoutées au palmitoyléthanolamide dans PeaPlex. Pour finir, il existe également la neuropathie de compression d’un nerf du gros orteil. C’est par exemple le cas du syndrome du canal carpien (dans la main) et du syndrome du canal tarsien (dans le pied). Un nerf est alors coincé, par exemple dans le dernier cas au niveau des orteils ou de la cheville. Cela peut également causer des pieds brûlants.

Les premières descriptions des pieds brûlants

Les pieds brûlants sont connus depuis des siècles. Les premières descriptions concernaient des patients fortement sous-alimentés. Cette sérieuse sous-alimentation provoquait en effet des inflammations des nerfs. Deux médecins ont été les premiers à décrire les pieds brûlants avant que cela ne devienne un sujet commun de médecine, les médecins Grierson et Gopalan. D’où l’appellation : syndrome de Grierson-Gopalan : J. Grierson. On the burning feet of natives. Transactions of the Medical and Physical Society of Calcutta, 1826, 2: 275-280. C. Gopalan. The “burning feet syndrome.” Indian Medical Gazette, Calcutta, 1946, 81: 22-26. Journal of the American Medical Association, Chicago, 1946, 131: 1177. Le docteur Stannus a décrit dans un petit relevé la date à laquelle les pieds brûlants ont été mentionnés pour la première fois par des médecins. Vous trouverez cet article ci-dessous :

Références

[1] Tavee J, Zhou L. Small fiber neuropathy: A burning problem. Cleve Clin J Med. 2009 May;76(5):297-305.

[2] Sethi PK, Kakar A, Sethi NK. Burning feet syndrome as the presentation of spinal arterio-venous malformation. J Assoc Physicians India. 2001 May;49:586-7.

[3] Makkar RP, Arora A, Monga A, Gupta AK, Mukhopadhyay S. Burning feet syndrome. A clinical review. Aust Fam Physician. 2003 Dec;32(12):1006-9.