Une neuropathie est extrêmement pénible. Le mot neuropathie signifie littéralement « maladie d’un nerf ». “Neuron” signifie nerf et apathie vient de “pathos” qui signifie maladie. Le mot n’indique donc pas l’origine. En effet, la maladie d’un nerf peut avoir de nombreuses causes. Si plusieurs nerfs sont touchés, le mot polyneuropathie est également utilisé. “Poly” signifie plusieurs. La polyneuropathie est donc une maladie touchant plusieurs nerfs.

Neuropathie liée au diabète

Une des maladies les plus fréquentes causées par une neuropathie est le diabète. Le diabète perturbe l’équilibre dans le sang, ce qui perturbe le fonctionnement nerveux. Ce trouble peut apparaître dans les nerfs sensoriels. Vous pouvez ainsi ressentir, par exemple, une perte de sensibilité des pieds ou des nerfs moteurs. Dans ce cas, vos muscles sont plus faibles. L’affection peut également avoir une influence négative sur les nerfs de la douleur. Vous ressentez alors une douleur, par exemple aux pieds. Cette douleur est la plupart du temps ressentie comme une brûlure (pieds douloureux ou pieds brûlants). En cas de diabète, le fait que les pieds semblent morts constitue un grand problème. En effet, vous ne pouvez pas sentir les blessures, suite à quoi de petites plaies peuvent apparaître sans que vous ne le remarquiez. Pour cette raison, il est vivement recommandé aux patients diabétiques souffrant de neuropathie de consulter un pédicure pour un traitement des pieds.

Différents nerfs touchés

Le fonctionnement des nerfs étant perturbé en cas de neuropathie et de polyneuropathie, une multitude de symptômes peuvent apparaître. Ces derniers dépendent du ou des nerfs touché(s).

La neuropathie correspond à des dommages aux nerfs

 

Lorsque les nerfs de la douleur sont principalement touchés, on parle de douleur nerveuse ou de névralgie. En cas de neuropathie, vous pouvez souffrir dans une zone du trajet d’un nerf, par exemple une névralgie faciale, ou à plusieurs endroits du corps, dans le cas d’une polyneuropathie. Pour la plupart des formes de polyneuropathie, vous souffrez principalement des pieds. Lorsque, par exemple, les nerfs sensitifs sont également touchés, vous pouvez ne plus ressentir vos pieds ou justement tout ressentir de manière excessive. Par exemple, vous pouvez avoir l’impression de marcher sur du coton ou de porter deux paires de chaussettes. Lorsque les nerfs moteurs vers les pieds sont touchés, cela peut entraîner un steppage. Vous trébuchez alors partout et marchez un peu comme une cigogne pour ne pas butter sur vos propres pieds. La neuropathie peut donc entraîner toutes sortes de symptômes pénibles, de la névralgie faciale jusqu’aux douleurs dans une main, par exemple le syndrome du canal carpien. Dans ce cas, toute la main se met alors à picoter, la douleur atteignant souvent un pic en pleine nuit. La douleur liée à cette neuropathie peut même atteindre l’épaule. Dans un autre registre, une neuropathie d’un petit muscle de l’œil peut provoquer un strabisme. Cela provient du fait que le muscle ne peut plus bien fonctionner.

La neuropathie peut entraîner des troubles sensoriels

Le cercle vicieux de la neuropathie

Dans de nombreuses formes de neuropathie, le nerf est pathologiquement malade. Par exemple, lorsque la pression est exercée sur le nerf, comme dans le cas du syndrome du canal carpien, une neuropathie du nerf de la main, le nervus medianus, apparaît. Ce nerf passe par la paume de la main et lorsqu’une pression s’exerce sur lui, elle exerce une inflammation qui s’aggrave lentement. Dans ce type de stress sur le nerf, ce dernier ne peut plus fonctionner correctement ni réguler correctement le métabolisme. Une des molécules protectrices les plus importantes, le palmitoyléthanolamide, ne peut donc plus être créée par le nerf pour sa propre protection. En conséquence, l’irritation et le gonflement du nerf augmentent, ainsi que la douleur. C’est le début d’un cercle vicieux. Ce cercle vicieux peut également apparaître en cas de neuropathie diabétique. Le trouble du métabolisme des glucides exerce un stress sur les nerfs, ce qui diminue également la production de palmitoyléthanolamide, une molécule protectrice et anti-inflammatoire. L’augmentation du stress sur les nerfs, lié au sucre présent dans le sang, aggrave lentement les douleurs. En cas de diabète, il est donc extrêmement important de bien gérer le sucre.

Conclusion sur la neuropathie

La neuropathie peut donc apparaître suite à toutes sortes d’affections et peut provoquer de multiples symptômes différents. D’un strabisme en cas de neuropathie d’un nerf de l’œil jusqu’à une perte de sensibilité des pieds en cas de neuropathie des  nerfs des pieds. Les muscles peuvent également être relâchés ou paralysés. Qu’un seul nerf ou que plusieurs nerfs soient touchés, la neuropathie et la polyneuropathie sont des affections très pénibles.

En cas de neuropathie, les nerfs moteurs peuvent également être touchés, entraînant des paralysies