La sciatique et le grand nerf de la jambe

Presque tout le monde connaît le terme de sciatique. Ce mot provient de ‘ischiadicus’, du nom du grand nerf de la jambe. Ce nerf sciatique (ou ischiatique) part du bas du dos, où le nerf sort de la moelle épinière, et traverse les trous vertébraux jusqu’aux orteils. Le grand sciatique est le plus grand nerf de notre corps. Vous devez réaliser que, sur le trajet complet d’un nerf, donc du dos jusqu’à l’orteil, chaque nerf est composé d’une seule cellule nerveuse. Le grand nerf sciatique se compose donc de très nombreuses cellules nerveuses parallèles entre elles.

 

 
Trajet du grand nerf de la jambe, le nerf sciatique

 

Pourquoi est-ce important à savoir ? Parce que les cellules nerveuses sont très sensibles aux détériorations, du fait de leur longueur et de leur fragilité. Une des détériorations les plus fréquentes du nerf sciatique est la hernie. En cas de hernie, un des disques intervertébraux sort des vertèbres dorsales et appuie alors sur le nerf sciatique. Ce nerf ne peut pas supporter de compression, ce qui irrite les fibres nerveuses. En raison de la grande fragilité des cellules nerveuses présentes dans le grand sciatique, une hernie provoque rapidement des problèmes. Quels sont-ils ?

Des dommages au nerf sciatique peuvent entraîner des paralysies du pied

Sciatique : la hernie dans le dos provoque des problèmes !

Une hernie discale est saillante et va appuyer sur le nerf sciatique. En conséquence, les nerfs sont irrités par l’augmentation de la pression et une inflammation apparaît. L’inflammation locale fait gonfler le nerf. Malheureusement, il n’y a pas l’espace nécessaire au gonflement, à cause de la pression de la hernie discale. La suite ? Une pression encore plus forte apparaît dans le nerf, provoquant encore plus d’irritation. De plus, les cellules nerveuses irritées peuvent produire de moins en moins de palmitoyléthanolamide, l’hormone protectrice des tissus. En raison d’une diminution de palmitoyléthanolamide dans le nerf irrité, la douleur augmente encore ; tout comme l’inflammation. Avec le palmitoyléthanolamide, le corps dispose d’une propre substance équilibrante en cas de problèmes nerveux. Cependant, la concentration de cette substance est maintenant en chute. La production de palmitoyléthanolamide du nerf sciatique diminue donc dans les nerfs et les tissus conjonctifs entourant les nerfs, en raison de l’irritation chronique, ce qui peut s’accompagner d’une augmentation des douleurs.

Douleur sciatique: une douleur névralgique pénible

Les douleurs sciatiques sont des douleurs nerveuses, également nommées douleurs névralgiques. Le nerf est irrité et va déclencher des signaux de douleurs. La plupart de la douleur est ressentie dans le trajet du nerf. Vous ressentez alors souvent des douleurs vives, agressives et lancinantes depuis votre jambe via votre mollet et jusqu’au pied. Souvent même jusque dans les orteils. La plus grande douleur peut parfois être située dans le gros orteil, parfois dans le petit. Pour un neurologue, c’est une indication de l’emplacement précis de la hernie discale. En cas de douleurs dans le gros orteil, la hernie est généralement située légèrement plus haut dans le dos qu’en cas de douleurs dans le petit orteil.

En cas de hernie avec dommages au nerf sciatique, la douleur peut principalement être située dans le pied et le gros orteil.

Autres caractéristiques d’une sciatique

Une caractéristique d’une sciatique ou d’une douleur herniaire est souvent de souffrir plus dans le pied que dans le dos, où se trouve la hernie discale. Qui plus est, lorsque la douleur est surtout localisée dans le dos, nous ne sommes généralement pas face à un cas de sciatique ou de hernie. C’est plus souvent une douleur liée à l’arthrose des vertèbres dorsales. Celle-ci provoque en effet plus souvent une douleur lancinante dans le bas du dos, tandis qu’une douleur nerveuse est beaucoup plus méchante, irradiante et piquante. Évidemment, le grand nerf sciatique peut également souffrir à d’autres niveaux et à d’autres emplacements que seulement dans le dos et par une seule hernie. Cependant, une hernie est la cause la plus fréquente des douleurs au nerf sciatique. Des personnes souffrent parfois d’un nerf irrité par d’autres raisons, comme un kyste de Baker dans le creux du genou. Il s’agit du gonflement d’une structure qui peut alors comprimer le nerf dans le creux du genou. Ici aussi, vous pouvez ressentir des douleurs irradiantes vers le pied. Au final, une pression sur un nerf peut apparaître dans le pied, par exemple par le syndrome du canal tarsien. Le nerf est alors comprimé dans la cheville et la douleur irradiante se retrouve dans le pied ou la plante du pied.

 

Trajet du grand sciatique dans la jambe

 

Il existe ainsi de nombreuses compressions nerveuses dans la jambe, sur le trajet du nerf sciatique, la hernie classique étant la plus fréquente.

 

Troubles de la sensation après un dommage au nerf sciatique