Articulations douloureuses

Vous souffrez d’articulations douloureuses ? Une articulation est une « charnière » entre deux ou plusieurs os. Le squelette d’un adulte est composé d’environ 206 os. Il existe donc également de nombreuses articulations dans notre corps, environ 170. La main, par exemple, possède 14 articulations. Ces articulations peuvent être douloureuses. Il est évident que de nombreuses causes peuvent être à l’origine d’articulations douloureuses.

Vous souffrez d’articulations douloureuses ? Examinez la constitution des articulations

Dans la plupart des articulations, l’extrémité des os est recouverte de cartilage. Le cartilage sert à protéger les os et à améliorer les mouvements. C’est nécessaire, car une grande force est généralement appliquée sur les os dans les articulations. Il est important que les os restent ensemble dans une articulation. C’est le rôle des ligaments articulaires. Ces ligaments sont constitués de tissu conjonctif très solide, pouvant absorber de fortes charges. Les ligaments articulaires font partie de la capsule articulaire. Cette capsule est située autour de l’articulation. À l’intérieur de cette capsule se trouve la cavité articulaire. Celle-ci est formée à travers la capsule articulaire entourant l’articulation. La cavité articulaire contient un liquide visqueux (nommé liquide synovial) qui veille à la souplesse des mouvements des articulations. L’os, le cartilage ou la capsule articulaire est parfois irrité, pouvant provoquer différents maux. Lorsqu’un élément n’est pas bien en place dans la constitution des articulations, celles-ci peuvent être douloureuses.

Une ou plusieurs articulations raides ou douloureuses

En cas d’articulations douloureuses, certains mouvements sont difficiles ou deviennent impossibles, comme ouvrir un couvercle, se peigner ou soulever un sac. Ne pas pouvoir s’endormir ou être réveillé la nuit par des articulations douloureuses est également un phénomène fréquent. Les types de douleurs articulaires (raideur/douleur) dépendent de l’articulation touchée (sur les 170 que compte le corps humain). Par exemple, lorsque l’articulation du gros orteil est raide et douloureuse, il est difficile de marcher et de dérouler le pied. En conséquence, il est possible que la douleur apparaisse au niveau de la cheville ou même du bas du dos. En effet, toutes ces articulations sont reliées entre elles, directement ou indirectement. Une affection articulaire peut se manifester à un autre endroit du corps.

Articulations du pied via une radiographie

Quelles sont les causes de l’apparition des douleurs articulaires ?

Les maux articulaires sont souvent liés à la surcharge d’une articulation, à de l’arthrose ou parfois à une inflammation, par exemple en cas de goutte ou de rhumatismes. Il est parfois difficile de dire précisément où se trouve la douleur. Si vous souffrez par exemple de l’articulation de l’épaule, la douleur peut irradier vers les muscles de votre bras ou même vers votre main.

Articulations douloureuses liées à une surcharge

La surcharge pondérale est une des causes les plus importantes des articulations douloureuses. 

Le simple fait de marcher provoque déjà une pression extrême sur les articulations. Si, de surcroît, quelques dizaines de kilos supplémentaires sont ajoutées, des douleurs au genou ou au dos peuvent apparaître. Surtout pour les personnes de plus de 50 ans, lors de l’apparition d’une arthrose légère des articulations, l’excès de poids provoque des maux supplémentaires. La répétition de certains mouvements simples, par exemple l’utilisation d’une souris ou le fait de taper trop longtemps sur un clavier d’ordinateur peut entraîner des douleurs au poignet ou au coude. Souvent, vous ne souffrez pas seulement d’articulations douloureuses, mais les muscles et les tendons sont également sensibles.

Capsules articulaires dans le pied

Arthrose et articulations douloureuses

L’arthrose est de loin la cause la plus fréquente des douleurs articulaires. Avec la neuroinflammation, souvent contribuée par l’arthrose. Les nerfs sont alors souvent encore plus irrités et contribuent à l’apparition d’une douleur chronique. Par exemple dans le cas de l’arthrose des vertèbres du bas du dos. L’arthrose peut entraîner une diminution de l’espace des nerfs reliant le dos et les jambes. Une pression sur ces nerfs entraîne une inflammation des cellules nerveuses (neurones) à laquelle peut s’ajouter, en cas de malchance, une hernie. Dans ce dernier cas, les nerfs ont encore moins d’espace et la douleur dans le dos et les jambes est aggravée.

En cas d’arthrose, une douleur et une raideur apparaissent souvent dans la (les) hanche(s), le(s) genou(x), la base du pouce ou l’extrémité des doigts. Le gros orteil est également une partie privilégiée du corps dans lequel l’arthrose peut se développer. Surtout chez les femmes ayant marché toute leur vie sur des talons hauts, pour lesquelles les articulations ont été touchées, de manière particulièrement unilatérale.

En cas d’arthrose, les maux sont généralement les plus prononcés lorsque vous bougez pour la première fois la main ou le genou, par exemple le matin. On parle de douleur au démarrage. Cette douleur et cette raideur diminuent au cours de la première demi-heure pendant laquelle vous bougez. Vous remarquez souvent une amélioration nette après 10 minutes de mouvement. Si vous bougez de manière intensive ou sur une longue période, la douleur peut cependant revenir. Afin de mieux comprendre la cause de vous articulations douloureuses, il est important d’étudier comment les maux sont apparus et à quel moment vous en souffrez le plus. Si vous consultez votre médecin généraliste, il examinera les articulations et testera les mouvements difficiles ou douloureux.

Articulation de la hanche : une articulation de grande taille ou des douleurs articulaires sont souvent liées à de l’arthrose.

 

Douleurs articulaires liées à une inflammation

L’articulation est raide, douloureuse, enflée et rouge ? Il s’agit probablement d’une inflammation articulaire. Des exemples :

-  La goutte, une inflammation réactive basée sur l’irritation liée à des cristaux d’acide urique dans l’articulation.
-  Inflammation articulaire due à une bactérie
-  Polyarthrite rhumatoïde (une forme de rhumatisme).

L’origine de vos maux apparaît parfois clairement avec le temps. L’origine des articulations douloureuses reste malheureusement souvent inconnue.

Et les rhumatismes ?

Les articulations douloureuses sont parfois tenaces. Vous craignez peut-être de souffrir d’arthrite rhumatoïde (rhumatismes). Cette probabilité existe surtout si vous présentez des symptômes d’inflammation aux articulations, comme des brûlures et des dilatations des doigts de la main et lorsque les maux persistent plus de trois semaines. Dans ce cas, contactez votre médecin généraliste qui pourra vous renvoyer vers un rhumatologue pour examiner votre cas de manière plus approfondie.

Que faire en cas de douleurs articulaires ?

Pour éviter autant que possible les douleurs articulaires, restez toujours en mouvement. Le proverbe « qui n'avance pas recule » se révèle ici particulièrement approprié. Si l’articulation n’est pas enflée, chaude ou rouge, continuer à bouger se révèle bénéfique et sans danger. Les muscles se renforcent en bougeant et vous évitez de vous raidir. À terme, la douleur diminue. Vous pouvez également établir un plan d’exercice avec un physiothérapeute. Commencez toujours avec précaution puis augmentez l’amplitude des mouvements. Essayez de continuer à bouger et augmentez progressivement le mouvement jusqu’à une demi-heure par jour. Par exemple, faites de la marche, du vélo ou de la natation. Si vous remarquez que la douleur s’aggrave pendant ou après l’exercice, essayez alors de ralentir temporairement. Si les douleurs diminuent, vous pouvez à nouveau augmenter la charge sur l’articulation.

Prévenir les douleurs articulaires en contrôlant son poids ou en maigrissant

Si vous avez de l’embonpoint, essayez de maigrir afin de diminuer la pression sur vos articulations. La meilleure façon de maigrir est d’être accompagné par un diététicien, qui vous coache. De l’exercice physique et une alimentation saine sont particulièrement importants, ainsi évidemment que la persévérance. Sans persévérance, il est préférable de ne pas changer constamment de régime alimentaire. Dans ce cas, il vous faut accepter d’être trop lourd et pas suffisamment motivé pour maigrir. Jouer au yo-yo avec son poids est la pire des choses qu’une personne peut infliger à son corps et à ses articulations. Cela entraîne souvent des douleurs articulaires.